Les aventures de Vicky

Happy New Year !

Vous n’êtes jamais tout seul dans ce monde, c’est la première chose. 

L’autre chose c’est que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez, quand vous voulez, avec qui vous voulez. Au fur et à mesure que vous planifiez, vos plans changent et le succès d’un changement de plan dépendra de votre capacité à vous adapter. Vous devez faire avec les besoins des autres, les caprices du climat, la compétition, les délais, les accidents, les amis qui n’étaient pas des amis, les hauts et les bas de votre corps. Quelquefois – les contextes, prétextes, humeurs et les changements de plan des autres personnes vont déranger le paysage. Alors que vous pourrez vous battre, certains pourront abandonner, ou vous pourrez aussi abandonner.

Quelquefois vous vous battrez dur et tomberez, on ne peut pas tout contrôler. Il y a trois jours, j’allais retrouver une vieille amie à l’aéroport de Genève, je venais de Madrid, elle de San Francisco, mais elle s’est trompée dans les dates et son vol n’arrivait que le jour suivant.  J’attendais avec ma maison dans ma valise, j’aurai pu retourner en France mais j’ai fini dans le centre de Genève à repeindre le bar à vin d’une autre amie, l’occasion de donner naissance à de nouveaux projets. Aujourd’hui j’étais dans le Beaujolais, sur le chemin de Bordeaux, sauf que quelqu’un a décidé de sauter devant le train, changeant ainsi la journée de tous les voyageurs. J’ai tout fait pour attraper un train à Lyon, j’ai raté, mais le chauffeur de la voiture était l’une des organisatrices de la fête des crus du Beaujolais en Avril, nous avons pu réfléchir sur le chemin et prendre plus de temps pour nous connaître. Aujourd’hui je m’arrête à Paris pour arriver à Bordeaux, j’en profite pour voir une autre bonne amie, rayon de soleil. De petits détails qui changent mes journées, et un détail peu changer beaucoup plus au final. Avec un ami ou deux.

J’essaye de ne pas abandonner, faire que la chance arrive. Miss Vicky Wine n’a jamais cessé de se développer, pas toujours à la vitesse du son, jamais facilement, mais vous avez été là et je souris souvent. Vous devriez voir quelques-unes de mes bouteilles à New York bientôt et encore plus surprenant, plus de bouteilles en France. Je n’avais jamais pensé que cela pourrait marcher dans mon pays, je ne pensais qu’au rêve américain, mais finalement vous avez cru en moi et fait venir le rêve à la maison. J’espère aussi que vous pourrez boire les Vins de Vicky à Taïwan en 2014, je vais me préparer.

En 2013, Je vais aussi étendre ma gamme à la région de Bordeaux où j’habite maintenant. Pas un rouge, pas un blanc mais un rosé. Je crois que le Bordeaux rosé à augmenté en qualité, il est fruité, rond et vif : tout ce dont nous avons besoin. Je pense que les Bordeaux en dessous de 10 euros devraient être plus populaires alors que les grands titres sont peuplés par les plus grands crus. Oubliez le rosé du sud un peu lourd, ou celui du nord un peu acide, je vais vous trouver le Bordeaux parfait pour vos jours ensoleillés, frais et fruité avec une belle structure, votre brise d’été : tout pour le plaisir. Mon jury va se réunir fin janvier pour gouter les échantillons que j’ai réuni pour vous. Je vous en dirais des nouvelles !

Beaucoup de nuits courtes et longues ont passé, encore beaucoup à venir, jamais toute seule, toujours avec vous. Merci.

Bonne Année !

Belles aventures, bon vin et succès à vous tous !

Vicky

Bonne année de Barcelone

Miss Vicky Wine 290 posts

Je voyage pour découvrir de nouveaux vignobles tout en développant la gamme des Vins de Vicky. Je suis née à Paris et tout à changé dans ma vie quand mon père a décidé de reprendre le vignoble familial en 2005, à Fleurie dans le beaujolais, au château des Moriers.... Lire la suite

Pas de commentaire

Aucun commentaire. Soyez le premier !

Commenter

* Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.