Les aventures de Vicky

Les Vieux Beaujolais à Bruxelles #FranceVins

Ce n’est pas tous les jours que les vieux Beaujolais sortent de leur cave. Ils sont fragiles, rares et comme tous les vieux (vins), un peu capricieux.

On les connaît jeunes, vibrants de fruit mais il existe bien plus qu’un bébé beaujolais dans la grande famille du gamay. Au salon France-Vins, du 2004 au 2012, on les trouvait sous les projecteurs de Bruxelles. Le plus âgé avait seulement 10 ans, déjà bien assez pour observer une belle évolution. Tous du domaine de ma famille, c’était un bon exercice pour voir l’effet du temps.

  • « Les Crus ont fait leur Pâques »

En fait, les vins naissent réellement le printemps qui suit la vendange, dans le Beaujolais on dit que les « Les crus font leur Pâques ». Ils ont besoin de temps après la vendange, encore 7 à 8 mois de gestation. le jour des cloches de Pâques, ce ne sont pas des oeufs qui tombent du ciel mais des bouchons qui sautent. C’est une grande naissance, un jour de fête : les crus sont prêts à être dégustés. Tous les ans d’ailleurs Pâques est suivi de près par la fête des crus, qui les réunit pour un joyeux week-end (Fête des crus du Beaujolais 2014 au Moulin-à-Vent les 27 et 28 avril, venez !).

Il était 9h du matin quand les premiers dégustateurs ont fait leur entrée : la grande équipe de Delhaize le nez dans le verre, comme des abeilles cherchant un bon nectar. Puis flamands et wallons de tous les horizons sont arrivés, butinant intrigués…

  • Mais alors quand on déguste une verticale, par où faut-il commencer ?

Une verticale c’est une dégustation du même vin sur des millésimes différents, à l’opposée d’une horizontale qui est la dégustation de vins différents sur un même millésime.

Quand on déguste une verticale, le tout est de choisir une extrémité :) , possiblement la même que sont voisin de dégustation. Ensuite on peut comparer les millésimes qui se ressemblent, ceux qu’on appelle solaire par exemple ou les plus frais.

J’aime bien débuter par les plus vieux vins car les tannins plus fins, le corps plus délicat, les arômes plus complexes et l’ensemble généralement fragile fait que si vous commencez d’abord par une jeune bombe de fruit, vous ne pourrez peut-être pas les apprécier à leur juste valeur. Ce serait un peu comme passer sous les projecteurs et soudain se retrouver dans une salle sombre, on ne vois plus rien.

J’aime aussi commencer par les jeunes qui réveillent le palais pour petit à petit découvrir les trésors cachés des plus vieux. Parfois ils sont déjà foutus, nous ne sommes pas égaux face à l’âge ! Mais parfois encore, on aurait jamais imaginé qu’ils puissent être encore si fringuants.

Le 2004 par exemple avait l’air fatigué, sûr qu’un 2003 aurait eu l’air tout jeune à côté. Le 2005 hyper gourmand avec encore une belle structure était certainement dans la fleur de l’âge avec de belles années devant lui. 2006 lui était plus discret mais d’une grande finesse…plein de fraîcheur et d’épices. 2007 était un peu agité, tantôt aguicheur, tantôt désorienté. 2008 commence tout juste à évoluer, je l’imagine faire son 2006 mais il faudra vérifier. Le 2009 est une bombe, là aussi on a presque tout bu, on a pas pu s’empêcher. Ce n’est pas grave, il aurait sans doute perdu en vieillissant car il manque un peu d’acidité. 2010, 2012 ont la frite, vous êtes peinards. Cependant, le 2012 est rare est particulièrement léger, il n’y en a presque pas et on est déjà ravi de le déguster. Pour 2011 et 2013 il faudra repasser ;) .

Ces vins racontent une histoire, un climat, et réveillent notre mémoire. Ce jour là c’est les 10 dernières années au domaine que j’ai vu défiler et de nouveaux amis invités.

Finalement j’ai versé pas mal de verres, tendu l’oreille, inscrit quelques notes et fort est de constater que tous les goûts sont dans la nature… je laisse donc chacun se souvenir de son préféré.

Le salon France-Vins 2013:

France-Vins 2014 by Sopexa from Sopexabenelux on Vimeo.

Déguster mon Fleurie en Belgique (Mamzelle Pinard, Etiquette, Bistro du Canal, Mmmh, Brasserie Gaillard)

Miss Vicky Wine 290 posts

Je voyage pour découvrir de nouveaux vignobles tout en développant la gamme des Vins de Vicky. Je suis née à Paris et tout à changé dans ma vie quand mon père a décidé de reprendre le vignoble familial en 2005, à Fleurie dans le beaujolais, au château des Moriers.... Lire la suite

Pas de commentaire

Aucun commentaire. Soyez le premier !

Commenter

* Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.